Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroller vers le haut

Top

Pas de Commentaire

Graphique: l'évolution de la qualité des séries au fil des saisons

| Le 28 Mar 2014

La prédominance d’internet au profit des autres médias de transmission, le streaming et le partage de masse de données, l’augmentation du coût de la place du cinéma, la qualité discutable de bon nombre d’émissions de télévision… Autant de critères qui font difficilement le poids face au nombre impressionnant de séries TV qui naissent et perdurent depuis de nombreuses années déjà. Pour certaines de ces séries, le public et les critiques sont dithyrambiques. Pour d’autres, leur jugement se révèle un peu plus partagé. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne peut occulter (non, on ne peut pas) que pour la plupart d’entre nous, il faut nous reconnaitre cette dépendance – somme toute relative, j’entends bien – aux séries télévisées, à la qualité du scénario, au plaisir que le suspens procure, à l’attachement des personnages.

Mais cette drogue visuelle perd parfois de son efficacité au fil des saisons : on râle alors contre ces c*** de scénaristes qui ont préféré l’oisiveté efficace et rentable au boulot schiadé. À l’inverse, une série peut se révéler de meilleur nectar d’épisode en épisode. On devient alors de plus en plus accroc mais on s’en fout parce que de toute façon, ça ne peut qu’enrichir noter bagage culturel ô combien déjà bien rempli.

C’est cette qualité qu’illustre Graph TV, l’excellent site web imaginé par Kevin Wu. Il permet de visualiser l’évolution des Séries TV, saison par saison et épisode par épisode, en se basant sur les scores IMDB. Ce dernier, acronyme de L’Internet Movie Databas ( que l’on peut traduire par « Base de données cinématographiques d’Internet ) restitue un grand nombre d’informations concernant les films, les acteurs, les réalisateurs, les scénaristes et toutes personnes et entreprises intervenant dans l’élaboration d’un film ou d’un téléfilm, d’une série télévisée ou d’un jeu vidéo.

Les résultats attribués, allant d’une échelle de 1 à 10, varient en fonction des votes des utilisateurs et sont calculés à l’aide d’une formule mélangeant la note pondérée, la note du film donnée par les utilisateurs, le nombre de votes (plus il y en a et mieux c’est) et le vote moyen. Oui, ça fait beaucoup de calculs tous ça.

On apprend alors, selon ces critères, que Six feet under termine en apothéose, que la saison 4 des Sopranos n’est vraiment pas de même qualité que le reste des saisons, ou encore qu’aucun épisode de Games of Thrones n’est noté en dessous de 8/10.

 

Les anecdotes comme celles-ci sont nombreuses, découvrez-les toutes sur le site Graph TV.

 

 Captures d’écran du site graphtv.kevinformatics.com

Dexter

 

Games of Thrones

 

HIMYM

 

house of cards

 

Mad men

 

star trek

 

Soumettre un Commentaire