Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroller vers le haut

Top

Pas de Commentaire

Nobody Seems to care

Après réflexion (celle ci fut longue et éreintante cela va s’en dire),  l’équipe de Web Revelation et moi même avons légèrement recentré le rôle que j’aurais au sein de la rubrique « découverte musicale« .

Mon envie est claire, vous faire découvrir de la musique, des sonorités, des ambiances différentes,  mais cela dans un but précis.

Il m’est agréable de penser qu’à travers les musiques proposées vous aurez, vous, lecteurs et lectrices de Web Révélation, l’envie d’approfondir cette découverte musicale en allant de vous même explorer les différentes musiques de l’artiste présenté.

C’est pourquoi, dans mes prochains papiers, les musiques ne seront pas toujours très fraiches, très récentes, mais seront (à mon sens en tous les cas) des portes ouvertes donnant directement sur le monde musical de l’artiste.

Je vous propose donc de commencer ce premier papier dés maintenant, en vous présentant aujourd’hui un des titres qui m’a le plus marqué ces dernières années du groupe néerlandais 16 bits lolitas.

On va commencer par un petit à-propos sur le groupe en lui même.  16 bit lolitas est fondé en 2003 par Peter Kriek et Ariaan Olieroock (ça vous fait une belle jambe), c’est un groupe très actif spécialisé dans la house progressive ayant fourni de nombreux ep et de nombreux titres ces dernières années. Ce groupe vaut la peine que l’on s’y attarde tant certains de leur morceaux sont des cadeaux pour nos petites oreilles avides de son progressif.

On connait bien les scandinaves pour leurs musiques électroniques et leur passion pour la trance, il est temps maintenant de leur donner la parole.

Certes nombres de leur morceaux n’ont pas la même qualité et on peut parfois noter une certaine redondance entre les derniers titres qui peuvent en rebuter certain, mais je vous prie de vous accrocher. Les morceaux, house oblige, sont souvent longs et prennent du temps à démarrer. Certains diront même qu’il ne démarre jamais.

A ceux là je leur répondrais simplement que ces sons sont à écouter dans des conditions particulières, ce ne sont pas des titres d’ambiances mais bien des titres à la profondeur certaine où l’isolement ou l’ivresse peuvent être la clef pour en profiter pleinement.

Alors à vos casques et à vos verres car aujourd’hui je vous propose un titre de 2007 particulièrement transcendant.

Nobody seems to care de 16 Bit Lolitas

Image de prévisualisation YouTube

Les sons sont purs et léchés, les caisses clairs devenant de plus en plus présentes nous transpercent et nous transportent. Arrivent alors les basses et leurs effets sur notre cerveau.

C’est alors que 16 bits lolitas nous achève avec une voix semblant venue d’ailleurs pour une musique venue d’ailleurs.

J’espère que cette musique vous transportera, car il s’agit bien ici d’un voyage que je vous propose, autant qu’elle a pu me transporter.

 

Soumettre un Commentaire