Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroller vers le haut

Top

Pas de Commentaire

Le téléchargement illégal régresse en France

Un mois est passé depuis la fermeture du site Megaupload. Qu’ en est-il des retombées concernant le téléchargement illégal ?

D’après une étude de l’IFOP publiée ce mercredi sur Clubic.com, il semblerait que près de la moitié des internautes français qui téléchargeaient illégalement des contenus sur la plateforme, aient définitivement arrêté depuis la fermeture du site. En effet, le site Megaupload était considéré comme une référence dans le domaine du téléchargement, sans quoi les « téléchargeurs occasionnels » se retrouvent perdus.

Sur 1249 internautes interrogés via un sondage en ligne, 37% affirment qu’ils téléchargeaient illégalement via Megaupload, et 48% d’entre eux auraient arrêtés de télécharger illégalement depuis la fermeture du site. 31% téléchargeraient moins qu’avant et 22% en revanche auraient trouvés d’autres moyens pour continuer.

« Cela montre que la fermeture du site a eu un certain caractère dissuasif en matière de téléchargement et de streaming illégal », note Jean-Philippe Dubrulle de l’IFOP.

L’impact reste moindre, car nous nous concentrons ici seulement sur les téléchargeurs occasionnels. Pour les pirates réguliers, on dénombre 86%  qui ne comptent pas s’arrêter de télécharger. Leur principal argument : des offres légales trop chères et trop limitées.

Soumettre un Commentaire